Les vins de Corse

Comme un air de vacances et de doux rêves… L’île de beauté est un joyau, une pépite montagneuse au milieu de la mer qui offre des paysages hors du commun. Mais loin de n’être qu’une carte postale, la Corse est aussi une riche terre de viticulture. Avec son vignoble qui court tout autour de l’île, son climat ensoleillé et ses cépages endémiques aux noms qui chantent, le potentiel corse est grand, très grand.

La Corse, les vins de Corse

Loin de la réputation des vins d’été et de soif qui la poursuit, la Corse réserve de belles surprises avec des vins originaux et résolument authentiques. Les cépages typiques de l’île tels que le Niellucciu, le Sciaccarellu ou le Vermentinu permettent d’élaborer des vins rosés et blancs d’une grande richesse aromatique et d’un bel équilibre, et des vins rouges généralement légers.

Trouvez le bon vin parmi tous nos vins de Corse

La Corse possède une identité viticole unique et très souvent méconnue sur le continent. Terroirs montagneux d’une diversité inouïe, climats d’altitude ou de littoral méditerranéen, cépages indigènes et cépages oubliés… des vignerons passionnés se sont battus pendant des décennies pour faire vire ce patrimoine. Des domaines guidés par des artisans visionnaires vous proposent aujourd'hui, de Calvi à Porto-Vecchio, en passant par Patrimonio ou Ajaccio, des vins de caractères issus notre belle île de beauté.

Filtrer par :
Cépage
Couleur
Millésime
Trier par :
Position
Position
Meilleurs ventes
Prix croissant
Prix décroissant
Nom de produit de A à Z
Nom de produit de Z à A
Promotions
Nouveaux produits

Découvrir la région

Une terre de vins

Le vignoble Corse fait partie des plus vieux vignobles de France. gé de plus de 2500 ans, il se développe, comme souvent, grâce aux Grecs et aux Romains. Avant la crise du phylloxéra, ce champignon qui ravagea tous les vignobles à partir de 1864, les vignes en Corse occupent une très grande partie du territoire et représentent l’une des ressources principales de la population locale. Ce n’est que dans les années 1960 que le vignoble commence à renaître. À cette époque, nous sommes loin des objectifs actuels de qualité et de typicité qui animent la région et la quantité est privilégiée souvent au détriment du goût.
Ce goût, nous le retrouvons aujourd’hui dans les vins produits avec une volonté affirmée de mettre en valeur le terroir, les parcelles les plus qualitatives et le travail des vignerons.
Grâce à son climat méditerranéen et à sa topographie variée, la Corse possède de très grands atouts pour créer de grands vins. Tantôt montagneuse, tantôt côtière, l’île bénéficie d’influences conjuguées particulièrement favorable à la maturité du raisin.
Aujourd’hui, le vignoble corse représente plus de 5782 hectares, possède 9 AOP (Appellations d’Origine Protégée) et 1 IGP (Indication Géographique Protégée) et réunit presque 300 producteurs, 135 caves particulières et 4 caves coopératives.

Les grands noms de Corse

Comme dans tous les vignobles de France, certains grands noms se détachent et possèdent une reconnaissance nationale ou internationale. Parmi les grands noms du vin corse, on retrouve : Le Domaine Comte Abbatucci, le Clos Canarelli, Antoine Arena, Domaine Vaccelli, Domaine Yves Leccia, Clos Colombu, Domaine Giudicelli, Domaine Orenga de Gaffory…

Les spécificités des vins

Les appellations corses

Les appellations corses se répartissent comme suit : une appellation régionale, Vins de Corse, deux appellations de crus, Ajaccio et Patrimonio, et cinq appellations villages : Corse Sartène, Corse Figari, Corse Porto-Vecchio, Corse Calvi et Corse Coteaux du Cap Corse. Chacune de ces appellations possède ses caractéristiques typiques et met en avant les cépages locaux comme le Niellucciu, le Muscat à petits grains, le Sciaccarellu ou le Vermentinu.
L’AOC Vin de Corse produit des vins des trois couleurs à partir des vignes situées à travers toute l’île. Les rosés sont généralement assez francs et frais et offrent de belles notes de fleurs blanches et d’épices légères comme le poivre. Les vins blancs sont généreux, eux aussi assez floraux mais aussi fruités, sur des notes d’agrumes et de fruits exotiques. Les rouges sont quant à eux soyeux et possèdent une agréable longueur en bouche.
L’AOC Patrimonio, située au Nord de l’île, juste en-dessous du Cap Corse, est la première AOC Corse à avoir été nationalement reconnue. Elle bénéficie d’un joli microclimat et de sols de qualité qui lui permettent d’élaborer des vins rouges somptueux et puissants, des vins blancs subtils et des rosés bien frais. Ici, la majorité des vignerons travaille en agriculture biologique.
Enfin, l’AOC Ajaccio, sur la côte Ouest de l’île, est le berceau du cépage Sciaccarellu. Tous les vins en possèdent au moins 60% dans leur assemblage, leur donnant un caractère affirmé, que ce soit en rouge ou en rosé.
Notons que la plus grosse partie de la production des vins corses et fournies par l’IGP, qui produit à elle seule 62% des vins corses.

Des cépages identitaires

La Corse possède de très nombreux cépages qui offrent cette typicité que l’on apprécie dans les vins de l’île. Cependant, quatre cépages se distinguent et sont considérés comme les principaux du territoire : le Niellucciu et le Sciaccarelu en rouge, et le Vermentinu et le Muscat à petits grains en blancs.

Accords mets vins

Les spécialités corses

La Corse, en plus de ses plages, de ses paysages de rêve et de ses vins, est riche de produits typiques et de spécialités culinaires. Qui n’a jamais entendu parler du Brocciu, ce fromage frais emblématique de la Corse ? A base de lait de chèvre ou de brebis, il se déguste seul sur un bout de pain, ou en ingrédient pour la composition de plats comme les beignets au brocciu, les aubergines au brocciu ou dans la pâtisserie incontournable de l’île : le Fiadone.
Pour rester dans le sucré, on découvre aussi en corse les Canistrelli, ces petits biscuits secs typiques, disponibles en plusieurs goûts : amande, citron, anis etc. Plus moelleux, les gâteaux confectionnés à partir de farine de châtaigne, le grand classique de l’île, se mangent au petit-déjeuner ou au goûter et proposent des saveurs étonnantes.
Comment parler de gastronomie corse sans mentionner la charcuterie corse ? Lonzu, Figatellu, Prisuttu ou Coppa font le bonheur des amateurs de viande de porc. Ce dernier est d’ailleurs l’animal roi de l’île : on en croise sur toutes les routes, le plus souvent occupés à se nourrir de châtaigne, ce qui donne à la viande ce goût si spécial.

Quels vins choisir

La Corse est une grande terre de vin rosé. On opte donc facilement pour ce type de vin dès l’apéritif. Mais le vignoble corse est aussi à l’origine de vins plus complexes et plus profonds qui permettent des accords gastronomiques plus poussés. On pourra donc déguster un vin rouge corse sur des plats aux accents du sud : un veau aux olives, un osso-buco, un sauté au romarin… Les vins blanc corses sont quant à eux les compagnons parfaits des plats à base de poisson ou de fruits de mer.

Les villes et villages

Sur la route des vins de Corse

Pour visiter la Corse et ses vignobles, rien de mieux que de parcourir la superbe route des vins qui traverse l’île du Nord au Sud. Du Cap Corse à l’extrême Nord à Bonifacio au Sud, c’est tout une mosaïque de paysages qui se découvre et s’apprécie au fil des kilomètres parcourus.
Tout du long, de nombreux domaines viticoles accueillent avec plaisir les amateurs de vins, et prennent plaisir à leur faire découvrir les vignes remplis de cépages locaux, les vins mais aussi les spécialités gastronomiques de la région. En partant à la rencontre des viticulteurs corses, on découvre les différentes méthodes de vinification, l’héritage corse et le savoir-faire unique qui anime les gens de l’île.
Pour découvrir au mieux la corse viticole, plusieurs itinéraires sont envisageables. Au Nord, le tour du Cap Corse emmène l’œnophile sur une longue bande de terre ponctuée de petits ports de pêche et de villages de charme. On y découvre un vignoble splendide organisé en terrasses et des vins remplis de finesse et d’élégance. Juste en-dessous, le vignoble de Patrimonio, à partir de Saint-Florent, est le berceau de l’agriculture biologique. Sur la côte Nord de l’île, la route des vins de la Balagne permet des arrêts de qualité dans des villes comme l’Île Rousse ou Calvi. Les amateurs de belles plages souhaitant allier dégustations de vins et farniente se dirigeront vers le sud, autour de Porto-Vecchio. Là, un vignoble battu par les vents maritimes plonge vers la mer. Enfin, le vignoble de la partie sud-ouest de l’île, autour des villes attractives de Sartène et Ajaccio, fera la joie des amateurs de Sciaccarellu.

Loading...